Quelle est la différence entre une assurance vie et une assurance décès ?

Quand on parle d’assurance vie ou d’assurance décès, beaucoup de personnes ne savent pas faire la différence entre les deux, un peu comme l’histoire de la cotisation et de l’épargne. Nous allons donc vous expliquer tout ça en détail, avantages, inconvénients, pour que vous compreniez bien la différence entre chacune, bonne lecture à vous !

Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

L’assurance vie, le placement préféré des Français ! Pourquoi ? Parce que c’est un placement sûr. C’est un contrat à long terme entre l’assureur et l’assuré dans lequel l’assureur s’engage à faire fructifier le capital du souscripteur. Si l’assuré vient à décédé, le placement revient aux bénéficiaires, enfant, famille ou proche.

Une chose très importante à comprendre : l’assuré peut très bien, à un moment donné, retirer son capital pour en profiter. Une bonne partie des clients épargne pour s’assurer une meilleure retraite. D’autres situations sont d’ailleurs envisageable, lorsque vous allez souscrire à cette assurance, on vous informera que les fonds placés peuvent être retirés quand vous le souhaitez.

Comment effectuer ses versements ?

Vous allez pouvoir effectuer plusieurs types de versement : 

  1. Le versement initial : très simple, c’est la somme que vous allez verser lors de l’ouverture de votre assurance vie. Sachez que la plupart des assureurs demandent un montant minimum pour le premier versement.
  2. Le versement libre : comme expliqué plus haut, c’est celui qui vous permettra de verser le montant de votre choix quand vous le souhaitez
  3. Les versements périodique : dans ce cas, vous définirez avec votre assureur le montant que vous désirez transférer à votre assurance. Ces versements peuvent être mensuels, trimestriels ou annuels.

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

L’avantage de l’assurance-vie est qu’elle permet de sécuriser financièrement vos proches en cas de décès. Elle présente également des avantages fiscaux : les primes versées sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond, et les prestations versées ne sont pas soumises aux droits de succession.

C’est à la fois une épargne et un investissement sur le long terme. Elle peut également vous permettre de vous préparer une retraite convenable, et en cas de décès, vous allez transmettre votre patrimoine à votre famille

Un autre avantage à prendre en considération, ce sont vos cotisations. Effectivement, vous n’êtes pas obligé de faire des cotisations mensuelles comme pour les autres assurances de la vie quotidienne. Vous pourrez effectuer un versement comme bon vous semble, au moment où vous le souhaitez.

Un dernier point à mentionner, le bénéficiaire de l’assurance n’est pas forcément une personne de la famille, cela peut être un ami ou un proche.

Quels sont ses inconvénients ?

L’assurance-vie présente peu d’inconvénients, mais on peut en citer deux : d’abord, c’est de voir baisser le rendement de vos intérêts. C’est une capitalisation de votre argent, ce sont les risques. Un autre problème sont les frais de gestion de votre assurance, ils sont souvent un peu excessifs. Pensez à bien voir les modalités avec votre assureur !


Parlons maintenant de l’assurance décès ?

Un couple parlant d'assurance décès avec un assureur

L’assurance décès, quant à elle, est un contrat prévoyance dans lequel l’assureur s’engage à verser une somme d’argent aux bénéficiaires de l’assuré, en cas de décès pendant la durée du contrat. La plupart du temps, il s’agit d’un montant spécifique pour couvrir les obsèques du souscripteur. 

La principale différence entre l’assurance décès et l’assurance vie est qu’avec l’assurance décès, le capital n’est pas restitué à l’assuré s’il ne décède pas pendant la durée du contrat.

Quels sont les avantages d’une assurance décès ?

La première est de pouvoir subvenir aux besoins de la famille après le décès du souscripteur. Vous allez pouvoir payer tous les frais d’obsèques et verser un capital à vos proches. 

N’oubliez pas que ce capital versé peut être fait sous forme de rente mensuel. C’est un bénéfice considérable si vos enfants sont encore à l’école.

Si vous choisissez certaines options, elle peut être utilisée également en cas d’accident grave et d’invalidité de travail, un peu comme une assurance accident de la vie, une prévoyance santé en plus.

Quels sont ses inconvénients ?

Il va falloir faire attention à une chose. Il existe deux types d’assurance décès, l’assurance de vie entière et l’assurance temporaire de décès.

  • L’assurance de vie entière, comme son nom l’indique, permettra de couvrir le souscripteur jusqu’à la date de son décès
  • L’assurance de vie temporaire garantit le versement de la somme au bénéficiaire, mais ceux seulement pendant le contrat. Si vous souscrivez à une assurance décès durant quinze ans et que vous n’êtes pas mort durant ces quinze sans, le contrat est tout bonnement annulé

Faites très attention à cela, nombre de personnes se font avoir par ce type de contrat décès.

  • N’oubliez que ce n’est pas une épargne, contrairement à l’assurance vie qui vous rapporte de l’argent, l’assurance décès ne fera pas fructifier votre capital.
  • Autre point, le souscripteur ne pourra jamais récupérer son argent en cas de fin de contrat.

Concluons notre affaire ! 

Bonheur assurance vie famille

L’assurance décès n’est pas une épargne, voyez là comme une aide à payer vos obsèques et verser un petit capital à votre famille. Faites bien attention aux deux types d’assurance décès, la temporaire et celle réellement à vie.

Pour l’assurance vie, voyez là comme une vraie épargne, vous allez faire fructifier votre capital selon les montants des intérêts. Vous pourrez retirer votre capital quand bon vous semble, toujours selon les modalités de votre souscription.

C’est la fin de notre article, vous connaissez maintenant la différence entre une assurance vie et une assurance décès, vous n’avez plus qu’à faire les bons choix, merci de nous avoir lu ! 

Retrouvez tous les autres articles de notre catégorie « Famille et Assurance »

Retour haut de page